Débat#6 • Enseignement supérieur et recherche : quel avenir pour Belfort ?

Débat#6 • Enseignement supérieur et recherche : quel avenir pour Belfort ?

FICHE ENJEUX

Débat #6 – Enseignement supérieur, recherche, industrie : quel avenir pour Belfort ?
Jeudi 6 juin 2013 à partir de 18H30
Chambre de Commerce et d’Industrie du Territoire de Belfort

Intervenants
> Mikael GONCALVES, co-fondateur de l’entreprise VOXELIA à Belfort, spécialiste des simulations 3D
> Christian CODDET, professeur et fondateur du LERMPS à Sevenans (UTBM)
> Olivier PREVOT, maitre de conférence, Directeur de l’IUT de Belfort-Montbéliard
> Jean-Pierre CHEVENEMENT, ancien ministre, sénateur du Territoire de Belfort

Avec 7 000 étudiants dans l’Aire urbaine, dont 5 000 dans l’agglomération belfortaine, l’avenir de l’enseignement supérieur à Belfort demeure un enjeu déterminant pour l’attractivité et le rayonnement de notre commune mais aussi pour l’impact économique que représente ce secteur d’activité. En effet, des études montrent que les emplois indirects et induits dans le secteur privé associés aux emplois directs, pour l’essentiel publics, ont une influence nettement localisée sur la croissance donc sur le développement local.

Au moment où le Parlement aborde le débat sur le projet de loi d’orientation pour l’enseignement supérieur et la recherche qui pose comme principe le décloisonnement entre les disciplines, entre les cursus, entre les établissements et entre les sites, s’impose inévitablement le débat sur les partenariats et les fusions et les échelles pertinentes pour conduire d’efficaces politiques.

A la fusion, ne vaut-il pas mieux répondre par la coopération entre universités et entre les laboratoires ? Quel est le meilleur positionnement pour l’UTBM ? Les enseignements dispensés dans l’Aire Urbaine participent-ils à l’attractivité de l’Université de Franche-Comté ?

L’offre de formation proposée à Belfort et plus largement dans l’Aire urbaine est assez large. Elle propose des classes préparatoires, des formations courtes et professionnelles comme les BTS et DUT qui sont une solution de proximité pour de nombreux étudiants boursiers pour lesquels une formation éloignée est inenvisageable dans un premier temps, des filières de l’Université de Franche-Comté ou encore de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard. En matière de recherche, notre territoire se caractérise par une offre privée importante.

Pour autant, l’offre actuelle, tant universitaire que de recherche, est-elle satisfaisante ? Cette offre répond-elle aux attentes exprimées par les jeunes belfortains ? Les entreprises expriment-elles de nouvelles attentes en termes de formations supérieures pour répondre à l’évolution des techniques et des demandes ? Comment améliorer l’attractivité universitaire de notre territoire, le projet eco-campus est-il une réponse satisfaisante ?

L’offre universitaire mais aussi celle de la recherche sont étroitement liées à la visibilité de notre territoire et concourent à son rayonnement. L’ambition de faire de l’Aire urbaine la 15ème agglomération française suppose de doter notre territoire des fonctions métropolitaines essentielles à son dynamisme. L’offre universitaire y concourt naturellement ainsi que la recherche, tant publique que privée. A ce stade de la réflexion se pose également la question du lien entre formation universitaire et développement industriel tant le sujet du transfert technologique et de la formation des techniciens et ingénieurs est primordial au développement des entreprises du territoire.

Quels sont les emplois qui ne se seraient pas localisés dans l’Aire urbaine en l’absence de la présence des universités, des écoles d’ingénieurs et des centres de recherche ? Comment trouver les financements, immédiatement pour l’investissement, dans la durée pour le fonctionnement des pôles universitaires ? Quelles sont les places respectives de l’Europe et de l’Etat dans le financement de l’offre universitaire sur le territoire ? Sont-elles à la hauteur des enjeux et répondent-elles suffisamment aux dynamiques locales portées par les collectivités ?

Laisser un commentaire

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

  • Twitter
  • Facebook
  • Flickr
  • RSS

Recevez la newsletter

Oser le débat en images

Dernière vidéo

 
Voir toutes les vidéos

Nous contacter

Par mail : contact@oserledebat.fr

Par téléphone : 06.41.83.53.22