Débat#7 • Christian Proust pour un pôle métropolitain

Débat#7 • Christian Proust pour un pôle métropolitain

Extrait de l’article paru dans le journal Le Pays, vendredi 21 juin.

« 2014 Meslot-Proust : un débat sur l’Aire urbaine, en bonne intelligence

Christian Proust (MRC) et Damien Meslot (UMP), tous deux en lice dans le cadre des élections municipales, ont débattu ensemble mercredi soir. Un échange cordial sur un sujet sérieux : l’Aire urbaine.

Ils sont tous les deux assis, côte à côte, face à une salle comble (une assistance composée, pour une bonne moitié, de militants et sympathisants UMP), prêts à débattre. C’est Christian Proust, conseiller général et municipal MRC et son association « Oser le débat » qui a lancé l’idée. Damien Meslot, député UMP du Territoire, a accepté l’invitation. Tous deux sont en lice dans le cadre des élections municipales. D’emblée les deux candidats balaient les remarques qui ont pu être faites sur cette réunion. Ils disent leur foi dans un débat de qualité, leur volonté de ne pas sombrer dans l’affrontement stérile, les « invectives » et les propos de « caniveau ». Bref, ils veulent prendre de la hauteur, ce que, comprend-on en filigrane, tout le monde ne fait pas. Le sujet du débat se prête aux échanges sérieux : il est question de l’Aire urbaine ou plutôt de son devenir : faut-il fusionner rapidement les agglomérations du Nord Franche-Comté ou créer un pôle métropolitain ?

[...] . Christian Proust [...] plaide pour la création d’un pôle métropolitain, c’est-à-dire une structure souple permettant aux agglomérations de travailler ensemble, souligne les convergences au-delà des différences partisanes. L’élu, lui aussi, défend une approche « projets » plutôt qu’une approche « superstructure ». Fusionner rapidement les agglomérations engendrerait, dit-il, un « monstre » : une chose bureaucratique (il y aurait 156 conseillers), peu démocratique, forcément partisane et immobile. Créer un pôle, dit-il, permettrait au contraire de ne « pas déposséder les élus de leur autonomie politique » tout en leur donnant « des outils plus efficaces ». Il parle d’une agence de développement économique commune, de la fusion des sociétés d’équipement et des outils de promotion touristique, de la mise en place d’un réseau de transports coordonné etc. »

Lire l’intégralité de l’article : 2014 Meslot-Proust : un débat sur l’Aire urbaine, en bonne intelligence

Laisser un commentaire

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.